Histoire de l'UTL

Brève histoire de l’Université du temps libre de Blaye (UTLB)(juillet 2010)

 

L’UTL de Blaye a été ouverte en 1997 : M. Binaud, président du Conservatoire de l’Estuaire, avait été sollicité par l’Université du Temps Libre de Bordeaux pour effectuer quelques conférences. Son épouse avait alors demandé aux responsables bordelais, par le canal de Mme Danielle Bérard, chargée des relations publiques, s’il serait possible d’ouvrir une UTL à Blaye. Réponse affirmative et contacts immédiats avec Bernard Madrelle, maire de Blaye (courrier du 29 novembre 1996).

A l’époque, les 13 Universités du Temps Libre d’Aquitaine regroupaient déjà 7500 « étudiants ». Elles avaient été créées à partir de 1976 dans le cadre de l’OAREIL (Office Aquitain de Recherches, d’Etudes, d’Information et de Liaison sur les problèmes des personnes âgées), organisme piloté par l’Université de Bordeaux, ayant son siège dans la Maison des Sciences de l’Homme. M. Amyot en était le directeur.

Mme Binaud était très motivée par son projet d’ouverture mais ne se sentait pas en mesure d’assurer, à terme, le pilotage de la structure. Aussi avait-elle sollicité un directeur d’école nouvellement retraité, ancien maire-adjoint de la ville : M. Roger Lignereux ; celui-ci avait répondu favorablement. Elle avait également lancé près de 300 invitations à des personnes potentiellement intéressées et organisé une réunion d’information. Elle avait enfin pris contact avec le proviseur du Lycée Jaufré Rudel, Daniel Brillaud, pour demander si les cours pourraient être organisés dans des locaux de l’établissement ; réponse favorable. Dès lors, une convention fut signée entre l’OAREIL et la nouvelle UTLB, puis entre l’UTLB, la Mairie, et le lycée.

 

Les cours débutèrent à la rentrée 1997. Au début, le programme comprenait des conférences à raison d’une séance mensuelle, deux cours d’histoire de l’art par mois et les activités d’un atelier mémoire ; un atelier dessin-peinture fut mis en place en 1998, et, plus récemment (2008), un atelier de généalogie. En moyenne, une trentaine de personnes participaient à chaque cours ou conférence. M. Lignereux assumait la présidence et l’organisation globale, Mmes Anne Pujo et Patricia Gozlan étaient secrétaire et secrétaire adjointe, Annette Guérin était trésorière. Le financement était assuré par les cotisations des adhérents et une subvention de la mairie, à laquelle vint s’ajouter pendant quelques années une aide du Conseil général.

Au bout de quelques temps l’effectif augmenta (98 adhérents en 1998) : la Mairie et le syndicat viticole furent sollicités et mirent à disposition, au cas par cas, des salles plus grandes que celle offerte par le lycée. Enfin une convention put être signée avec la Mairie pour obtenir une salle dans la Maison des Associations, rue Grosperrin. L’atelier dessin-peinture utilisait des locaux de la Citadelle.

 

Au fil des années, la composition du bureau de l’UTLB évolua :

Secrétariat : après Mmes Pujo et Gozlan,Mmes Magali Chamarier (1998-1999), Monique Lacaze (1999-2000), Annie Bouffard (2000-2007), Simone Garaudy (2007-2008) puis, depuis la rentrée 2008 Anne-Marie Lafon; adjointe : Annie Troupeau remplacée depuis 2012 par Marie Françoise Lotigie-Laurent

Trésorerie : Melle Annette Guérin puis Mme Gabrielle Lafon depuis la rentrée 2000 ; adjoint Robert Méjean ; Marie-Thérèse Penaud depuis la rentrée 2013, adjointe Gabrielle Lafon. 

Vice Présidence : Mme Bérard, représentante de l’OAREIL, Monique Lacaze (2000-2007), Michel Ringeade (2007-2008), Daniel Brillaud (2008-2014).

Présidence : après un gros travail pendant dix ans, M. Lignereux se retira en 2007, remplacé par Mme Annie Bouffard dans des conditions délicates ; il reste Président honoraire. A la rentrée 2014, Daniel Brillaud succède à Annie Bouffard, cette dernière devenant elle-même présidente honoraire après ses sept années de bons services.

 

Les animateurs des cours et ateliers se succédèrent :

M. Oberson fut le premier enseignant en histoire de l’Art, de 1997 à 2006 ; les étudiants apprécièrent son érudition et sa rigueur. Melle Annick Larquière prit le relais de 2006 à 2008 dans la simplicité et la convivialité. M Jacques Zacharie, depuis 2008, avec humilité, humour et bonne humeur, nous fait partager ses solides connaissances et son expérience du terrain.

Melles Valérie Champigny et Marine Nicolas animèrent les ateliers Dessin et Peinture dans un premier temps ; Mme Sandrine Guerpillon-Bies leur succèda à la rentrée 2010.

Mme Lucienne Astingo assura de 2008 à 2011 les cours de généalogie.

Depuis 2010, Mme Lida Brissard puis Mme Carol-Anne Callaway animent les conversations en anglais, Mme Anne-Marie Donati celles en italien.

A partir de la rentrée 2013, Mme Bernadette Dubos présente des oeuvres musicales jouées à Bordeaux.

A la rentrée 2015, un cours d'anglais (apprentissage) est ouvert ; professeur : M Daniel Brown.

A la rentrée 2016 quatre nouvelles activités sont ouvertes : atelier des contes (Mme Caritan), atelier généalogie (Mme Lotigie-Laurent), modules de formation en informatique (M Lambert et M. Loverde), cafés philo (M. Brillaud). 

L'UTL utilise depuis 2011 de nouveaux locaux mis à disposition gratuitement par la mairie : ceux de l'ancien tribunal d’instance et la salle Liverneuf de la Citadelle, occasionnellement ceux du Couvent des Minimes.

 

En 2006, une modification structurelle importante intervint. L’OAREIL avait créé une Fédération des UTL en Aquitaine ; les UTL étaient appelées à régler une cotisation annuelle forfaitaire dont le directeur de l’OAREIL disposait à sa guise. Les relations entre les présidents des UTL et le directeur de l’OAREIL se dégradèrent. Les responsables des UTL démissionnèrent de la nouvelle fédération pour en créer une autre, indépendante, la Fédérationdes UTL du Sud-Ouest. L’UTLB, après une année d’observation, adhéra à cette fédération indépendante en 2007. Appréciant le travail accompli par le Dr Yves Lalliou à la présidence fédérale pour développer dans différents domaines la mutualisation des informations et des ressources, elle organisa à Blaye en 2009 l’assemblée générale de la fédération du Sud-Ouest. Au cours de l’assemblée 2010, à Créon, Mme Annie Bibonne succéda au Dr Lalliou. Avec l’appui de son équipe de l’UTL d’Arcachon, Mme Bibonne a notamment engagé la mise en place d’un site fédéral abritant le site de chaque UTL. Mme Nine Ducamp, présidente de l'UTL d'Anglet préside la Fédération à partir de 2013, M Mainpin, président de Landes-Sud à partir de 2015, Mme Garrouste, pésidente de l'UTL de l'UTL de Sarlat à la rentrée 2016..

 

Avec 137 adhérents à la rentrée 2014 puis 162  à la rentrée 2015 et 210 à la rentrée 2016, l’UTLB reste la plus petite de la fédération, mais à l’échelle de la ville de Blaye et au vu des taux de participation, elle estime être en très bonne santé. Les étudiantes (largement majoritaires) et étudiants sont souvent d’âge mûr mais restent curieux de tout et jeunes d’esprit. La convivialité règne en force (pot amical après chaque conférence, voyage culturel d’une journée en fin d’année, et, parfois voyage plus long –hors UTLB, avec MOLISA, en compagnie du professeur d’histoire de l’art).